Tagebuch – journal – diary

March 20, 2014

Un moment dans la salle d’opération

Filed under: mein Tagebuch, meine Meinung — heidi @ 9:42 pm

Cette semaine j’ai fait faire l’èchange de ma vieille hanche rongée contre un bout de plastique. Dans la salle d’opération j’ai demandé à l’équipe de m’installer la caméra pour que je puisse voir l’intervention. Ils ont fait la moue … mais Madame, ce n’est pas intéressant, vous ne voyez rien, j’ai insité. 

Finalement la caméra marche et comme premier image je vois sur l’écran six mains gantées de caotchouc bleu faire un travail précis, de main en main, des gestes doux, continus, faits avec légèreté, en même temps j’entendais des trois médecins les reflections et instructions, je devinais une capacité créative, s’adaptant à la situation particulière rencontré. Je comprends qu’il faut aussi de l’imagination dans le métier de chirurgien.

Voir cela m’a énormément rassuré. J’ai moi-même vu que j’étais dans de bonnes mains.

Puis ils enlèvent la boule ronde avec une scie qui avait fait un monstre bruit, et après avec le burin ils enlève à grands coups par  morceaux une partie dans le bassin, là où la (nouvelle) boule va se loger. Les coups se font sentir jusque dans le dos. (update July 2, 2014: là je me suis trompé sur le déroulement que je ne voyais pas en profondeur: en bas sur la vidéo ci-bas dans YouTube on voit que les coups viennent du fait d’implanter dans l’os fémur la poupe fémorale, ce que je ressentais étaient donc les contrecoups de cette action).

Moi je ne suis toujours pas impréssionée, car je sais que CELA SE FAIT – MÊME QUAND JE NE LE VOIS PAS, j’ai donc envie de voir la suite.

C’est à ce moment que je vois l’anéstésiste toucher une deuxième fois la rouelette du tube d’infusion, après la pemière fois qu’elle l’avait touché je me souviens que j’avais de la peine à rester éveillée, mais je me forçait à tenir le coup. Je ne voulais pas m’endormir.

Puis plus de souvenir … jusqu’au moment où je me réveille et j’observe comme les six mains recousent l’ensemble de la plaie.

Avant on m’avait fait comprendre qu’on m’insensibilisera seulement en bas et pour la partie haute du corps l’anéstésie s’arrèterai aussitôt qu’on stopperai le produit.

Je comprends que l’équipe ne voulait pas que je dois remarquer le travail peut-être impressionnant sur l’os, un travail bruiant avec la scie et le burin.

Je comprends aussi qu’on ne me fait pas confiance pour ce que je peux supporter. Je comprends qu’on veut me protéger.

Je pense, quand nous tous on aura compris que le but de la vie n’est pas d’être SUR-protégé, mais de la croquer à sa propre convenance, en laissant décider chacun/chacune lui/elle même de ce qu’il veut vivre, vous aurez enfin une humanité capable de gérer une planète d’adultes. Là votre surprotection infantilise seulement tout le monde, ce qui va très bien pour cette partie de l’élite qui se comporte en prédateur. Plus on se renforce dans le peureux, plus on se laisse faire et on marche à des promesses pourries, avec des recettes de minables.

Ok, certaines de mes copines et connaissances m’ont dit qu’ils seraient tombé dans les pommes en voyant cela, raison de plus pour arrêter cette infantilisation. Le courage a à voir avec l’acceptation des réalités de la vie. Sans cela, notre humanité de moutons appeurés crèvera.

La loi de la sélection, vous la voulez comme cela?

Update dans la nuit du 22 au 23mars 2014:

Finalement ce sont mes quatre enfants bientot eux-mêmes à l’age de grand’parents qui ont pleinement compris ma pensée: qu’il faut arrêter de surprotéger les humains, enfants comme adultes (et encore les vieux!) si on veut que notre humanité se sorte de ce chaos géopolitique et financière actuelle.

Peut-être il faut une certaine capacité d’accepter le réel pour pouvoir développer davantage d’intégrité nécessaire à une vie harmonieuse avec les autres. Comment voulez-vous développer chez les gens une capacité d’accepter le réel, si on les infantilise tout le temps (ou si on SE LAISSE infantiliser). Voir pour cela une préparation faite pour une discussion en classe aux hautes études de sociologie: .vieillir-et-autonomie-par-Sophie-B.

Un de mes fils a même trouvé: Peut-etre c’est parce que tu as vu à la vidéo ce qui se passe qu’ il n’y a pas une partie de ton inconscient qui chercherait toujours ce bout d’os manquant, ce qui tourmenterait toute guérison. Et peut-être ta guérison quand-même rapide a à voir aussi avec le fait que tu as bien intégré dans ton cerveau ce qui s’est passé, et ne tient pas seulement au fait que tu veilles que ton corps soit plutôt en basic qu’en acide. Enfin, peut-etre on devrait envisager à avoir bien plus de confiance dans la capacité des gens à faire face au réel, veut dire, de ce qui se passe avec eux.

J’ajouterai: c’est ahurrisant comme les gens de la haute finance nous méprisent et on se laisse faire. Alors qu’on fait croire au braves gens du peuple qu’ils ne doivent pas affronter une vidéo dans une salle d’opération en voyant leur corps se transformer, de même ils n’affrontent pas la vérité entre eux et la haute-finance.

MAIS CELA SE PASSE QUAND-MÊME, AUSSI QUAND NOUS NE LE VOYONS PAS! POURQUOI ALORS NE PAS REGARDER? Au moins on ne se fait pas plus crétin.

UPDATE le 29 June 2014:

C’est seulement cette nuit que m’est venu l’idée d’aller sur YouTube pour trouver des vidéos montrant l’intervention. En voici deux:

Facit aujourd’hui: je me porte superbien, concernant les mouvements je bouge pratiquement comme avant le début de mon arthrose. Ma réhabilitation était rapide, vite je me trouvais de nouveau indépendante dans ma vie quotidienne.

Mais une fois l’articulation remplacée il était évident que mes muscles, les tissues de toute la jambe, et même ceux de l’autre jambe et du dos avaient besoin d’une sérieuse réeducation. Ceci tant pour la fléxibilité des tissus comme pour le volume des muscles. Cela faisait trois ans que je bougeais de moins en moins, avec des mouvements plus en plus réduits. Encore maintenant j’ai besoin quotidiennement des excercices d’étirement et de musculation. Si aujourd’hui je me fatigue plus rapidement qu’avant le développement de mon arthrose, ceci est du à l’inactivité augmentant pendant tout ce temps. A moi d’y remédier.

Links:

Mon commentaire, déjà écrit en anglais, sur la nourriture qui rend le corps plutôt basic: (my comment: I am eating since almost two years about 4/5 of my daily food in paleo diet, most in vegetables and fruits, with few animal proteins, randomly some food supplements – almost 1/5 in good old civilization food inclusive Bratwurst – and my health is best. I experience that carbonhydrates give physical warm and muscle power, but also it makes the body acid, and then I feel the pains of my osteoarthritis. Therefore I eat mainly non-acidifying food and eliminated the crops, sugar and bakery for 95%. Now I feel quicker cold and my muscle power is no more like when I was carpenter, but still I live without any medics nor any vaccination, I have banned diabetics, never more have any flu and with 77 years I can still go for long diving vacations in warm southern seas, my cardio-vascular system still works perfectly … ok, all that with a calm grandma’lifestyle … what do you want else – Heidi).

Paleo Diet on en.wikipedia, including See also, and Archeological record: One line of evidence used to support the Stone Age diet is the decline in human health and body mass that occurred with the adoption of agriculture, at the end of the Paleolithic era.[1][118] Associated with the introduction of domesticated and processed plant foods, such as cereal grains, in the human diet, there was, in many areas, a general decrease in body stature and dentition size, and an increase in dental caries rates. There is evidence of a general decline in health in some areas; whether the decline was caused by dietary change is debated academically[6][170][171];

Latest update: diabète – santé – économie … et moi et moi et moi, Oct 12, 2012, avec ma reflexion sur la santé et moi;

Links_Update le 2 juillet 2014: Web search-results en relation avec la notion de surprotection / être surprotégé:

… et aussi cette histoire de surportection d’une vieille plongeuse (vécu par la personne comme une forme de racisme – malgré les meilleures intentions des protagonistes):
Est-ce que la plongée sportive est aussi pour les vieilles femmes?

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress